Fait intéressant : Comme moyen de défense, la coquerelle siffleuse de Madagascar peut produire un bruit en expirant de l’air de ses stigmates (petits orifices respiratoires le long de son corps). Ce bruit sert à faire peur aux prédateurs.

Commentaire : Le mâle et la femelle de cette espèce se différencient par l’apparance du pronotum (petite carapace au dessus de la tête). Si ce segment a 2 bosses, il s’agit d’un mâle. Aucune bosse, c’est une femelle. Mes deux blattes Bob et Martha adorent se faire prendre. Elle ne font même plus de « sifflement » (ou très rarement) lorsqu’on les manipule. Elles mangent de tout… mais adorent particulièrement les fruits comme les oranges et les pommes et elles aiment aussi beaucoup le pain.